LE GÎTE

Si les choses nous emportaient en même temps qu'elles, si mal foutues qu'on les trouve, on mourrait de poésie. Ça serait commode dans un sens.
Louis-Ferdinand Céline - Mort à Crédit
Cette série Originale comprenant 34 photographies à été classée Seconde (1ère ex-æquo) au Grand Prix d'Auteur de la Fédération Photographique de France, exposée à la Maison des Arts d'Antony Hauts de Seine) en 2011 et présentée au CREPS à Chatenay-Malabry en 2014.
Gabrielle est entrée dans cet appartement après son mariage en 1948. Elle y a élevé seule ses deux enfants après le départ de son mari. Une infirmière passe chaque soir pour lui faire une injection d’insuline, sa fille lui fait ses courses. Elle ne sort plus de chez elle. Elle va avoir 90 ans !
Il ne s’agissait pas de faire une série "misérabiliste" je voulais donner de cet appartement «usagé» une vision nette et colorée puisqu’après-tout c’est le lieu de vie de Gabrielle et qu’elle s’y sent «dans son gîte» malgré ses problèmes de santé.

La petite-fille

Le réveil

Le bouquet

La liste des courses

Les tuyaux

La bassine

La vaisselle

Le placard

La balance

La casserole

Le recyclage

La culotte

La sœur morte

Le petit fils

Le miroir

Le voilage

La clef

Les coussins

Le pull rose

La chambre

Le lit

La couverture

Le peignoir

Les fusibles

Le lavabo

Le bidet

Le chausse-pieds

La bouillore

Les bibelots

Le passage à l'Euro

Le téléphone

La porte

Le diabète

La fin du jour


© DANIEL KERMANN